aliv-e.com - une division de Jalinis


ACCUEIL
CONTACT
QUI SOMMES-NOUS?
SHOPPING
CONFIDENTIALITÉ

FRANÇAIS
ENGLISH


Choisis la vie!

        






 PROMOTIONS

- Canada
- Europe

 APPAREILS

A - Z

Déshydrateurs
Extracteurs de jus
Germoirs
VitaMix
Usagés

 LIVRES

Français
Anglais
 SUPPL�MENTS

AIM
BarleyMax
A - Z

 ï¿½DUCATION

Activités
Archives
Bien Vivre
Cellule Saine
Déshydratation
Famille Boutenko
Germination
Lectures suggérées

 PARTENAIRES

AIM International
Ateliers et cours
Les Éditions Jalinis


Santé, Environnement; Comment éviter le bogue !

Par Anne-Marie Roy
Diététiste-nutritionniste

Les miracles du pH

«Ma grand-mère a mangé du lard toute sa vie et elle est morte à 95 ans ; pourquoi alors faire attention à ce que je mange ! » Voilà le genre de commentaire auquel je fais face dans mon travail. Aujourd'hui tout change tellement vite qu'un ne peut plus comparer les générations passées avec la nôtre ; notre environnement, notre alimentation et notre style de vie sont loin d'être pareils. Nous vivons dans un milieu ou circule au-delà de 100 000 produits chimiques de tout genre (pesticides, additifs, polluants chimiques, radiations…) et 1000 nouveaux s'additionnent à chaque année. Ces poisons (radicaux libres) nuisent à notre santé et c'est pour cette raison que les générations futures devront être encore plus informées et avoir de meilleures habitudes de vie que les générations passées.

Nous ne pouvons plus compter sur notre hérédité pour prédire nos risques car de nouvelles maladies, pourtant inexistantes dans les générations passées, font leur apparition. Avez-vous remarqué à l'époque de nos grands-parents, il n'y avait pas autant d'enfants souffrant d'allergies, d'otites à répétition, d'asthme et autant de cancer, d'arthrite...
La différence entre l'homme et l'animal est que l'humain au lieu de subir les choses, comme les animaux, lutte et transforme ce qui l'entoure. L'être humain a soif de savoir, de connaître et comprendre. Grâce à son intelligence tout s'ouvre à lui et il a la capacité de décider de l'avenir. Avant quand on découvrait des choses, c'était souvent pour le bien de l'humanité. En 1953 par exemple, on découvrait l'ADN, ce qui nous a permis de comprendre la vie et la reproduction. Malheureusement notre soif de connaissance et d'avancement commence parfois à nuire grandement à l'humain.

Nous n'avons qu'à penser à la découverte de Einstein E=mc2 qui a permis une grande évolution au niveau scientifique ; mais malheureusement a permis aussi de faire notre bombe atomique qui peut détruire la planète entière en quelques secondes. Maintenant le progrès technique n'est plus synonyme de progrès humain, et ce n'est plus seulement les découvertes dans le domaine nucléaire qui peuvent nous mener à des catastrophes ; la médecine, la biologique, la génétique, la pharmacologie, l'agriculture, la biotechnologie ont suivi le pas.

L'agriculture par exemple utilise 30 fois plus de pesticides qu'en 1945 ; ces poisons se retrouvent dans nos aliments, dans l'air, le sol, l'eau et la nappe phréatique et contribuent grandement à l'intoxication de notre corps et de l'environnement.

La venue des médicaments pour traiter certaines maladies a bien servi ; toutefois la pharmacologie essaie de tout traiter avec une pilule. Avec tous ces médicaments disponibles on oublie de responsabiliser la personne sur sa santé ; on sait que 90% des médicaments pourraient être évités. Si on a des brûlements d'estomac après avoir mangé une grosse poutine, on devrait ne pas la manger au lieu de prendre un antiacide. Dans la médecine actuelle on préfère encore trop souvent traiter le symptôme plutôt que la cause. C'est sûr que c'est plus de temps et d'effort de changer nos habitudes de vie mais à long terme ça rapporte drôlement plus. De plus, une hospitalisation sur 5 est causée par les effets secondaires des médicaments ; pas surprenant quand on sait qu'on fait trop peu d'études sur l'interaction entre les médicaments et leurs effets secondaires à long terme. Maintenant ce sont les compagnies fabricantes de médicaments qui doivent prouver l'innocuité de leur produit ; illogique n'est-ce pas !

Avec la technologie, nous avons découvert notre puissance mais le problème de notre temps est que nous gérons très mal cette puissance. Selon M. Hubert Reeves, si nous continuons à ce rythme, la terre se détruira avant même de mettre en application notre technologie pour aller sur d'autres planètes.

Il est important que l'humain prenne soin de sa propre planète avant même de vouloir aller voir ce qui se passe sur les autres. Il est grand temps de faire quelque chose car si on continue à surconsommer notre planète (pétrole, eau, forêt, terre arable…) le problème risque d'empirer sachant que la population augmentera pour passer de 6 milliards en 2000 à 10 milliards en 2050.

Selon Albert Jacquard un enjeu nouveau est nécessaire, celui de l'éthique. On réalise qu'il y a des choses que l'on sait mais qu'on ne devrait pas faire. Avant de poser une action, il faut s'interroger sur sa finalité ou ses objectifs : est-ce que cette action est utile ou nuisible pour notre humanité ? Nous savons aujourd'hui comment cloner mais devrions-nous en servir. L'heure est venue pour la révolution des finalités et de l'éthique.

La démocratie devra également revenir à la charge dans le prochain siècle si on ne veut pas causer davantage de catastrophes. L'humain devra être le décideur et non les multinationales. La manipulation génétique des aliments par exemple n'a pas été choisie par les humains ; ce sont les grosses multinationales qui ont décidé et la finalité est pour s'enrichir financièrement et ce au détriment de la santé humaine, de l'environnement et du respect des variétés. Vous avez ici un exemple qui montre le manque d'éthique et de démocratie de notre société.


Éviter les polluants alimentaires

  • Manger biologique et non transgénique.

  • Utiliser les végétaux comme base du repas ; la viande devrait être absente ou en accompagnement. Les végétaux étant au début de la chaîne alimentaire sont de loin moins pollués que les animaux et de plus consomment extrêmement moins de pétrole, d'eau, de forêt et polluent beaucoup moins que les excréments d'animaux.

  • Fuir les additifs alimentaires.

  • Boire de l'eau pure.

Anne-Marie Roy est diététiste-nutritionniste, consultante, conférencière et rédactrice.

Courriel:annemarie_ecolo@hotmail.com
Tel.: 514.725.2229


D'autres articles écrits par Anne-Marie Roy

7 Couleurs au menu

Des bombes de toxines dans nos assiettes

Un guide alimentaire amélioré S.V.P.!

Valeur nutritive des aliments à la baisse?







Recevez nos
info-santé :

Jalinis

C'est gratuit!






Déshydrateur Excalibur

Déshydrateur Excalibur
LA référence
depuis 40 ans!
[suite...]





Vos Jus Santé
Prêts en quelques minutes

Extracteur de Jus Green Star Elite

Green Star Elite






Épatez vos amis !

Vos invités voudront connaitre votre secret... mais pas besoin de leur dire que vous utilisez un Vitamix! [suite...]




Pourquoi manger des germina- tions et des pousses?
Pour garder un système immunitaire performant, pour perdre du poids, pour combattre les maladies inflammatoires, pour acquérir une vitalité sans pareil... [suite...]




Bienfaits des jus frais
Les jus frais sont indéniablement supérieurs aux jus du commerce, dont les ingrédients ont été traités et transformés, qui contiennent des additifs et qui en général ont été pasteurisés.... [suite...]




Déshydrateur Excalibur
Bouteille Filtre Puritii







LA référence depuis 40 ans!
[suite...]








 


 


Recharvez vos batteries avec le systeme PEMF Omnium

© aliv-e.com tous droits réservés 2017